Comment choisir son longboard surf ?

Comment choisir un longboard ?

Comment choisir un longboard? Wow, c'est un large éventail d'internautes qui lisent cet article ! Au cours des dernières saisons, le monde du surf s'est concentré sur les shortboards et les hybrides. Pourtant, les longboards ont de nombreux avantages et restent le meilleur choix pour de nolmbreux pratiquants!

Question n°1 : Comment voulez-vous surfer et où allez-vous surfer sur votre planche ?

  • Vous voyez-vous comme un cross stepper / noserider ?

  • Ou voulez-vous surfer davantage sur le tail et utiliser la longueur de la planche pour générer des vitesses élevées pour les virages et les carves rapides ?

  • Votre vague locale est-elle douce et lente à se briser ou un beach break plus creux ?


Il existe deux grand types de famille de longboards : les "Noseriders" et les longboards "High Performance".

Les noseriders ont tendance à avoir plus de volume (plus de mousse), des rocker plus tendus, des nez plus larges et des rails arrondis jusqu'au tail. La plupart des noseriders ont également un aileron unique, bien que certains soient équipés pour passer à une configuration 2+1 qui consiste en de petits ailerons latéraux sur les rails et un aileron plus grand dans boitier central.

Ce style de planche est idéal pour plusieurs choses : le trimming, la glisse, le noseriding.

La taille plus grande, le rocker plus plat et le design orienté vers la glisse conviennent à une vague plus plate qui est plus lente et plus douce à casser. Même lorsque ces vagues sont hautes, elles sont toujours très tolérantes, cassent lentement et ont une lèvre très douce.

L'objectif de la conception d'un longboard noserider est de garder la planche dans la poche de la vague et de permettre au surfeur de surfer de petites vagues friables tout en ressentant la "glisse" de la planche sur le dessus de l'eau.

Le "glisse / Glide" est la capacité de la planche à déplacer l'eau à grande vitesse et à ne pas être dépendante du planing au-dessus de l'eau. Plus de volume et souvent un bottom plat ou légèrement convexe  font que ce type de planche fonctionne bien tant pour la glisse que pour le planing.

Ces planches encouragent également le "cross stepping" vers le nez et sont d'excellentes "plateformes de danse" pour marcher vers et depuis le nez pendant chaque ride.


Les HPLB (High Performance Longboards) ont généralement un ou concave et un outline plus étroit avec un montage d'ailerons 2+1, Quad ou 4+1. Les longboards haute performance sont conçus pour générer de la vitesse et se déplacer plus vite que la vague. Ils sont parfaits pour surfer sur votre longboard "comme un shortboard", en faisant monter et descendre la vague pour générer de la vitesse. Elles sont plus faciles à surfer dans les vagues creuses , car elles ont normalement un nez plus étroit  et plus de rocker ce qui leur permet de mieux s'adapter à la courbe de la vague.

La conception des longboards hautes performances est axée sur la vitesse maximale et la maniabilité, donc, à bien des égards, très similaire à celle des shortboards. Les surfeurs habiles peuvent les utiliser en noseride, mais elles n'offrent pas la stabilité et la portance supplémentaires. Ces planches sont conçues pour offrir un maximum de performances, donc si les vagues sont super petites et sans creux, elles ne sont pas aussi performantes. Cependant, si vous achetez une seule planche pour une plage d'utilisation maximale en ce qui concerne la taille de la vague, ces planches offriront la plus large plage d'utilisation de toutes les planches du marché, car vous pouvez les surfer efficacement dans les petites vagues, jusqu'à plusieurs fois votre taille.

Les HPLB Stretch, Ricky Carroll HPLB, Maurice Cole HPLB et Takayama Noa Comp sont de bons exemples de HPLB.

Comme pour toutes les autres catégories de planches de surf, les lignes de démarcation disparaissent et les conceptions de planches tirent maintenant les caractéristiques de différentes conceptions pour produire des "Hybrid Designs". Les Takayama In the Pinks en sont un parfait exemple.

La forme et le volume du noserider, avec un rail  net et défini dans le tail et un aileron 2+1.Cela permet à la planche de se lever et de partir vraiment quand vous en avez besoin.

Les plus petites Robert August What I Rides (9'0 et plus petites) ont également un rail de dégagement net et défini sur le tail pour aider ces planches à atteindre des vitesses plus élevées dans les surf de taille moyenne à grande. Ces deux planches sont les noserider et longboard les plus populaires au monde. e

Question n°2 : Pourquoi certaines de ces planches ont-elles des rails arrondis alors que d'autres ont des arêtes vives ? Qu'est-ce qui se passe avec toutes les différentes formes de tail ?

 Les noseriders ont généralement des rails arrondis sur toute la longueur de la planche, ce qui signifie qu'il n'y a pas de rail net pour évacuer l'eau proprement sur le tiers arrière de la planche comme sur les HPLB ou les shortboards.

Cela permet de ralentir la planche et de la garder proche dans la poche lorsque le surfeur est sur le nose. Vous verrez souvent des tails carrées plus grands sur les noseriders, en particulier ceux qui surfent dans des vagues plus petites et moins puissantes.

Plus le tail est grand, plus il créer de portance pour générer de la vitesse, mais aussi plus il crée une plate-forme plus grande pour la lèvre de la vague qui atterrit sur le tail

Les HPLB ont un bord net sur l'arrière de la planche, ce qui crée une évacuation nette de l'eau au niveau du tail - permettant à la planche et au surfeur de générer des vitesses bien plus élevées que la vitesse de la vague. Sur les HPLB, vous verrez une variété de formes et de tail afin de maximiser les performances dans une gamme/un type de vague spécifique ou de fournir la plage d'utilisation maximale.

Quelle que soit la forme du tail (squash, round, round pin, swallow), plus le tail est grand, plus la planche fonctionnera bien dans les petites et moyennes conditions surf.

Si vous utilisez la planche pour des surfs plus grands et plus puissants, ou même si vous l'utilisez comme un gun pour les grosses conditions vous voulez envisager de réduire la surface du tail afin que la planche ne devienne pas trop liftée sous les pieds et ne commence pas à rebondir avec la vitesse.

Question n° 3 : Pourquoi existe-t-il différentes configurations d'ailerons ?

Les noseriders ont des ailerons simple ( single) , qui sont généralement un peu plus lents (une bonne chose pour garder la planche dans la poche de la vague) et offrent une profondeur plus importante pour rester dans l'eau lorsque vous êtes sur le nose et que vous soulevez le tail . Les signes révélateurs d'un noserider sont les rails arrondis jusqu'à la queue avec une bel aileron simple.

Les HPLB sont généralement équipés d'ailerons 2+1, Quad ou 4+1. Aucun d'entre eux n'est meilleur que l'autre, ce que vous recherchez est la meilleure adéquation pour le design de la planche, votre style de surf et les vagues sur lesquelles vous souhaitez surfer. Toutes ces configurations d'ailerons sont conçues pour générer plus de vitesse et augmenter la maniabilité par rapport aux ailerons simples.

Question n°4 : Quelle est la bonne taille pour moi ?

 C'est une question facile ! En général, les poids légers devraient regarder la gamme des 8'6. Les poids moyens 9'0 et les poids lourds 9'6. Les super poids lourds ? Soit vous augmentez votre 9'6 avec un peu plus de largeur et d'épaisseur, soit vous l'allongez jusqu'à 10'.

Toutes ces mesures ne sont pas "exactes". Si vous êtes un poids léger et que vous trouvez un super 8'4 - 8'7", allez-y ! Une fois que vous aurez dépassé 10', la plupart des surfeurs auront du mal à contrôler la longueur supplémentaire, même si le surfeur expérimenté se réjouira de la glisse supplémentaire !

Question n° 5 : Construction

 Il existe plusieurs constructions parmi lesquelles vous pouvez choisir lorsque vous achetez un longboard. Le PU/Polyester est la construction qui a fait ses preuves et qui existe depuis le plus longtemps. Le PU/Poly offre une sensation agréable à la fois en mode "glisse" sur les petites vagues et à la vitesse maximale lorsque le clapot devient un problème. Le PU/Poly est aussi le plus fragile et le plus lourd.

Si vous avez un problème de gestion de l'espace (c'est-à-dire que vous ne savez pas ce qu'est un rayon de rotation de 9 pieds), vous passerez probablement plus de temps à réparer ce type de planche qu'à surfer une fois que vous aurez fini de la promener dans tous les coins de votre garage. Le poids supplémentaire peut également être un frein pour les surfeurs plus légers qui doivent transporter leur planche sur de longues distances jusqu'à la plage.

Les constructions en sandwich époxy offrent une planche plus légère et plus durable qui offre des performances excellentes  avec très peu d'entretien et une très longue durée de vie.

Cette construction  à base de resine epoxy  est un excellent choix pour ne pas dire n'importe quoi, pour s'amuser, pour se distraire tout le temps ou pour partager sa planche avec une famille ou un groupe d'amis, où l'on ne sait pas toujours comment la planche est traitée.

Les vrais afficionados diront qu'il faut aller au PU/Poly pour avoir une "vraie" planche, mais il vaut mieux être honnête avec soi-même et avec la façon dont on traite son matériel, les planches Tuflite Surtech sont le parfait compromis entre performance et durabilité, elles ont su faire leur preuves depuis des années.

Nous vous proposons une large selection de Longboard chez Ocean Essentials et nous expédions des planches au 4 coins du globe.

Des questions ou des commentaires n’hésitez pas à nous écrire.